Friday, July 1, 2022

Voix Francaise Roi Louis Livre De La Jungle

- Advertisement -

Pendant leur voyage, ils feront de nombreuses rencontres, parfois redoutables. Et cette envie nie ou minimise les intérêts qu’on les autres animaux de cette planète à vivre leur vie, à créer les relations qu’illes ont envie de créer, de découvrir les choses qui les intéresse etc. Nous avons affaire à de la torture massive et systématique au nom de « la science », a des euthanasies par milliers parce la « domesticité » veut dire qu’on peut abandonner les animaux à tout moment, et j’en passe et des pas mûres. Il y a une très grosse littérature sur cette souffrance et cette oppression systématique infligée par les humains sur les non-humains. Si vous voulez des photographs, je vous conseille « Earthlings », un documentaire qui est sorti en 2006, qui est une très bonne entrée en matière. Comme je l’ai dit, il est aussi potential de voir le Roi Louie comme un Noir, ainsi que nous invitent à le faire un grand nombre de détails.

Très impliqué dans le projet, Disney souhaite une intrigue plus directe, où l’on rit et où l’on frémit. En octobre 1967, peu après le décès du producteur d’un cancer du poumon, les Studios Walt Disney dévoilent leur copie. Sans oublier bien sûr la seule touche féminine du movie, le délicat “My Own Home”/”Ma Maison Sous le Chaume”, un très beau final poignant avant une dernière reprise festive de “Bare Necessities”.

On pourrait donc penser que, malgré sa hiérarchisation entre les espèces, La Princesse et la grenouille est un peu moins spéciste que Le livre de la jungle, puisqu’il accepte qu’un animal (inférieur) soit un égal des humains (supérieurs). Mais il importe d’être attentif aux discours qui entourent ces deux personnages. Je ne crois pas non plus avoir jamais vu en entier le dessin animé hyper-célèbre de Walt Disney sorti en 1967 – c’est l’année de mon mariage et nous n’avions aucun enfant sous la major à emmener au cinéma. Pourtant, les mélodies jazzy de la danse de Baloo et de la trompète de Louis Prima m’étaient encore très présentes en mémoire … et j’ai été ravie de les retrouver.

Critiques   Three Citations

Les sélections et les coups de cœur de la rédaction de PREMIERE, toutes les nouveautés françaises et américaines, et les films qui ont fait l’histoire du cinéma. Mowgli a quitté la jungle et vit dorénavant dans le village des hommes, où il a été recueilli par une famille locale. Mowgli passe du bon temps avec son frère adoptif, Ranjan, ainsi qu’avec Shanti, la fille qui l’avait motivé à entrer dans le village autrefois.

Peut-être ne le saviez-vous pas jusqu’ici, mais “Ma maison sous le chaume”, interprétée par Shanti, était chantée par Lucie Dolène en 1968. Après la commercialisation en 1994 de la VHS de Blanche-Neige et les sept nains, la comédienne intenta un procès contre Disney, automobile elle s’estimait, à juste titre, flouée par l’absence de revenus pour son interprétation dans le film à la suite de cette commercialisation. Le livre de la jungle est la première oeuvre concernée à être frappée par un redoublage partiel dès 1997 sur les VHS et DVD vendus au Québec, puis trois ans plus tard en France. C’est Claire Guyot qui est choisie pour la remplacer, sans que celle-ci n’ait été mise au courant de l’intention initiale.

Tout contenu sur le site est utilisé dans le seul however de divertissement et avec le plus grand respect pour les créateurs originels. Nos enfants étant followers de Fort Boyard , je me suis dis qu’il serait bien de mettre en avant les associations choisies par les participant.e.s de l’émission du jour…. Réalisé par Jon Favreau (a qui on doit notamment “Iron Man”) et librement adapté des œuvres de Rudyard Kipling et du grand classique de l’animation Disney, “Le Livre de la Jungle” est une toute nouvelle aventure en prises de vues réelles dont le héros est – bien entendu – Mowgli. Les personages sont très bien écrits et amusants et les chansons, pareils. Les décors sont divinement réalisés, ils retranscrivent à la perfection l’univers de la jungle. A vrai dire, je les trouve beaucoup plus beaux que ceux de Tarzan car plus harmonieux et moins tape-à-l’oeil.

Les studios ont aussi prduit les movies Pirates des Caraïbes, ont comprend mieux. Le film suit «l’histoire singulière» de Mowgli, « un petit d’homme », découvert bébé par Bagheera qui le confie à une famille de loups. Il grandit, veut rester dans la jungle mais doit s’en aller pour échapper aux griffes de Shere Khan qui déteste les hommes de toutes ses forces.

Le Roi Louie, Personnage Dans « Le Livre De La Jungle »

Dans la model française, le gentleman Lambert Wilson prête sa voix enjouée à l’ours débonnaire Baloo. Le charismatique Eddy Mitchell apporte son unique timbre de voix au swinguant roi Louis. L’enchanteresse Leïla Bekhti donne sa voix envoûtante au redoutable python Kaa.

voix francaise roi louis livre de la jungle

Comme on va le voir, malgré les différences de scénario entre les deux movies, La Princesse et la grenouille s’avère au ultimate tout aussi spéciste et raciste que Le Livre de la jungle. Non seulement le movie défend l’idée d’une hiérarchie entre les espèces, mais il punit aussi sévèrement celui qui tente d’échapper à sa situation d’inférieur. Tout pour être heureuxde Cyril Gelblat avec Manu Payet etAudrey Lamyest une comédie, mais pas seulement. L’histoire d’un couple qui s’est marié jeune, fait deux enfants avant que madame se rende compte que monsieur est en fait le 3e gamin de la famille. Le couple se sépare, lui comprenant un peu tard qu’il l’avait pourtant “tout pour être heureux”…

Animation Playmobil, Le Movie

Euh, t’es sûr que t’as un problème de synchronisation avec ton DVD ? J’ai jamais trouvé qu’il y avait un décalage particulier sur ce film au niveau du doublage français. Venez élire votre gagnant et votre favori parmi les deux films finalistes.

Malheureusement, cela ne suffit pas à éviter le racisme, loin de là. Disney versera d’ailleurs exactement dans les mêmes stéréotypes racistes et classistes trente ans plus tard dans Le Roi Lion. On y rencontre en effet une bande de hyènes vivant dans un ghetto insalubre et doublées par une afro-américaine et un italo-américain. Parmi elles, on en trouve même une qui n’a pas accédé au langage articulé et se distingue par son imbécillité . Le Livre de la jungle nous montre lui-aussi les singes (les Afro-Américains des classes populaires) comme des individus intellectuellement limités (« scatter-brained apes », comme les appelle Bagheera). On voit par exemple Louie proposer deux bananes à Mowgli en montrant le chiffre trois avec ses doigts.

voix francaise roi louis livre de la jungle

Mowgli trouve d’abord sur son chemin le python Kaa qui hypnotise ses proies et les enserre dans ses anneaux. Puis il accompagne la patrouille familiale d’éléphants emmenée par le colonel Hathi. On reconnaît dans le dessin l’empreinte de Ken Anderson, l’un des chefs animateurs, et de son équipe, bien en place depuis plus de dix ans. C’est ensuite que le séquençage intervient, grâce aux éléphants du colonel Hathi, au roi Louie (l’orang-outan), au serpent Kaa et la menace constituée par Shere Khan, le tigre. Le Roi Louieest un personnage du film d’animationLe Livre de la Jungle.

Personne n’a évidemment oublié les décors rafraichissants de ce fin fond de forêt vierge où la Nature preserve ses droits en refermant sa verte primary sur l’intrigue, écartant en grande partie les hommes du scénario. Pour un public d’enfants et d’adolescents, le film d’animation Ratchet et Clank est adapté du jeu vidéo à succès. L’histoire est classique, mais bien fichue avec une petite créature extraterrestre, un Lombax, , qui va devenir un héros en s’alliant à des rangers de l’espace contre le redoutable Drek, qui veut faire sauter la galaxie. Côté voix ici, les amateurs de jeux vidéo retrouveront les starsYoutubersstars qui publient des vidéos en ligne commeSqueezie, Jhon Rachid et Kevin Tran.

Distingué, charismatique, instruit, il n’est en rien le tueur implacable comme on aime souvent le dépeindre. Ce n’est pas une brute, ce n’est qu’un prédateur et rien de plus que ça. Sa personnalité est tout à fait “naturelle” si je puis dire, elle n’est pas forcée ou incohérente.

Dès la fin des années 30, Walt Disney réfléchissait à l’idée de s’emparer des histoires de Rudyard Kipling. Celles-ci ont été portées à l’écran, en 1942, sous la course de Zoltan Korda avec de vrais animaux sauvages et l’acteur indien naturalisé américain, Sabu, rendu célèbre deux ans plus tôt par Le Voleur de Bagdad. En 1962, Disney en achète les droits et décide de se concentrer sur la figure de Mowgli.

Je ne parlerais pas de Frère des ours que je n’ai pas vu, mais il me semble que là aussi le non-blanc finit par trouver assez sympathique sa vie d’animal. Au contraire de Merlin l’Enchanteur où Merlin et Moustique s’amusent à prendre diverses formes animales et se retrouvent systématiquement poursuivis par des prédateurs, ce qui transforme le jeu en cauchemar. Le truc regrettable dans tous les cas, c’est que c’est toujours spéciste (vu que l’animalité est présupposée inférieure à l’humanité), sauf dans le cas de Frère des Ours, où il s’agit justement de déconstruire ce présupposé spéciste. Oui effectivement, je n’avais jamais pensé à ça, mais j’ai l’impression aussi que c’est très vrai, il y a proportionnellement beaucoup plus de personnages non-blancs qui subissent une métamorphose en animal que de personnages blancs. L’animal peut être dangereux pour l’homme, et pour l’animal aussi bien.

Le film, sorti il y a quelques jours seulement en France et aux Etats-Unis, est un véritable succès, critique et public. Jason Scott Lee, qui s’est depuis spécialisé dans les films d’motion musclés et le doublage (Lilo & Stitch). Repéré par un réalisateur américain à l’âge de 12 ans, il devint rapidement un enfant-star et joua dans de nombreux movies d’aventures. Après le succès de Livre de la jungle, il sera naturalisé américain en 1944 et signera un contrat avec les studios Universal, pour lesquels il tournera jusqu’à sa mort brutale à l’âge de 39 ans.

voix francaise roi louis livre de la jungle

On comprend ainsi mieux pourquoi les trajectoires des deux personnages différent. Louis l’alligator veut accomplir sa véritable nature, il est récompensé. Cette idée d’une nature profonde que les individus auraient à réaliser est d’ailleurs explicitée dans la scène chez Mama Odie. Mama Odie résume ici ce mythe libéral selon laquelle le milieu de naissance ne constitue pas un obstacle à l’ascension sociale, et que le movie relaie en montrant Tiana la prolétaire devenir patronne de son propre restaurant à force de travail et de persévérance. Il est intéressant de voir que cette apologie du « self made man » (l’individu qui s’est fait tout seul grâce à sa seule volonté) s’accommode ici très bien d’une idéologie essentialiste selon laquelle les individus auraient une nature profonde qu’il leur faudrait réaliser.

Le movie les oppose ainsi à Tiana la fille un peu ennuyeuse et rabat-joie « qui n’a jamais appris à s’amuser », et qui se fait petit à petit décoincer par son prince charmant, ce grand déconneur devant l’éternel. On a donc affaire avec ce personnage à un Noir qui a le jazz dans le sang et qui rêve de devenir un grand musicien comme Louis Armstrong ou Sidney Bechet, comme il le dit dans sa chanson. Le seul problème, c’est que, comme on l’a vu, le film décrit cette aspiration comme une « nature profonde » que le personnage aurait à réaliser. On se retrouve ainsi avec un discours raciste essentialiste selon lequel les Noirs possèdent par nature certains désirs ou prédispositions. Contrairement au Roi Louie, l’alligator réalisera son rêve à la fin du movie en étant accepté par les humains comme un des leurs.

Rentré en Inde à l’âge de 17 ans, il se lance dans le journalisme à Lahore, où son père est conservateur de musée, collaborant à un périodique local, la Civil and Military Gazette. Il a 21 ans lorsqu’il publie son premier livre, Chants de divers providers, un recueil de vers satiriques. Son abondante oeuvre en prose qui comptait notamment pour admirateurs Oscar Wilde, Jean Giono et José Luis Borges, démarre avec la parution d’un classique, Simples contes des collines. Suivront des titres aussi fameux que le poème Si , des romans et des contes tels L’homme qui voulut être roi , Le Livre de la jungle , La lumière qui s’éteint ou Kim . En 1907, à forty two ans, il est le premier auteur anglophone à recevoir le prix Nobel de littérature.

voix francaise roi louis livre de la jungle

Pierre Lambert était l’invité de François Angelier dans l’émission “Mauvais Genres” et y a évoqué entre autres Le Livre de la Jungle suite à la sortie de son livre sur ce chef-d’oeuvre. Je remonte ce topic pour vous faire partager un lien vers une émission sur laquelle je suis tombée hier soir sur France Culture. Pour conclure, je dirais qu’il y a pire mais qu’il y a aussi mieux ! Ce film est reste tout de même un bon moment, je pense que je ne pourrais pas le voir plusieurs fois de suite …

voix francaise roi louis livre de la jungle

Mais l’une de ses rencontres les plus mémorables reste celle avec le Roi Louie, un orang-outan vivant dans les ruines d’un temple abandonné et régnant sans partage sur les singes qui l’entourent. Le dernier film complété du vivant de Walt Disney demeure Mary Poppins . La path des studios revient naturellement à son grand frère Roy Disney, bras droit et banquier depuis toujours, soutien presque sans faille en plus de 40 ans. Même si le temps passe, Le livre de la jungle reste encore aujourd’hui une oeuvre très sympathique.

Les spectateurs retrouveront donc le lionceau Simba contraint de fuire le royaume de son père et le horrible oncle Scar. Ce nouveau long-métrage est réalisé par Jon Favreau, qui était déjà aux commandes lors du remake du Livre de la Jungle, en 2016. On connaît désormais les interprètes des voix françaises du futur remake très attendu du Roi Lion, qui sortira au cinéma le 17 juillet prochain. Près de 25 ans après, Jean Reno prêtera une nouvelle fois sa voix à Mufasa, le père de Simba. Le comédien Jamel Debbouze, quant à lui, fera vivre le suricate Timon à l’écran et formera un tandem avec l’humoriste Alban Ivanov, qui interprétera le phacochère Pumbaa. La célèbre chanson “L’Histoire de la vie”, qui ouvre le movie, est interprétée par China Moses.

voix francaise roi louis livre de la jungle

Les singes du movie sont donc des hommes comme les autres, avec des qualités et des défauts. Et c’est pourquoi le plus necessary n’est pas la imaginative and prescient des noirs qui a inspiré cette représentation ait été raciste (elle l’était certainement) mais le discours véhiculé qui lui n’est absolument pas raciste à mon sens. C’est le cas dans Kuzco, Frère des Ours, et donc aussi La princesse et la grenouille alors que je ne vois pas d’exemple de film avec des héros blancs. “Mon grand memento du Livre de la jungle c’est le roi Louis qui était interprété par Louis Prima. Quand on m’a proposé le doublage, j’ai dis oui immédiatement. Par contre, je ne savais que dans cette model c’est un personnage méchant, donc cela a été un rôle de composition”, confieEddy Mitchell. De son côté,Lambert Wilsonincarne formidablement Baloo, le plantigrade flemmard et amoureux du miel.. Le comédien a été sensible au message “écolo” du movie, mais aussi au ton général, plus grave, parfois plus dur que dans le dessin animé authentic.

Les movies à voir ou à éviter cette semaine Une grandiose opération de diversion adoubée par Churchill, une enquête semée d’embûches, un film noir sur le destin d’un soldat… Découvrez la sélection cinéma du Figaro.Les Animaux fantastiques domine toujours le box-office face à Qu’est-ce qu’on a tous fait au bon Dieu? Les singes du movie ont été inspirés par la imaginative and prescient que les auteurs avaient des noirs à cette époque, cela fait peu de doute, mais ce ne serait raciste que si cette représentation était insultante, si elle induisant une infériorité des noirs. Je ne trouve pas que ce soit le cas, si vous trouvez que ça l’est, c’est sans doute que vous considérez que notre société, la course que prend l’évolution humaine, est incontestablement désirable, puisque c’est ce qu’envie le Roi Louie. Si vous pensez que notre société n’est pas nécessairement supérieure, alors la sagesse est du côté du mode de vie du Roi Louie (même si il ne voit pas, drame de l’humain, qui désire toujours ce qu’il n’a pas).

voix francaise roi louis livre de la jungle

Sans être un chef-d’œuvre, ce livre de la jungle version 2016 reste une très bonne expérience pour tous les publics. Toujours une version édulcorée et arrangée du livre, mais un bon petit film d’aventure, artistiquement fabuleux. Enfin ce que j’aime par dessus tout c’est le coté familiale et protecteur de Baloo et Bagghera unis pour sauver le petit homme et l’aider dans cette jungle drolement remplis. Et il y a celle du livre-disque édité en 1968 par Disneyland Record/Adès (réf. 3948F) avec l’histoire du movie racontée par Caroline Cler. Les chansons ont été adaptées ici par Eddy Marnay et les paroles sont différentes de celles du movie.

  • Ce remake du mythique dessin animé de Disney est attendu en France le 17 juillet prochain.
  • J’ai toujours eu beaucoup de mal avec ce movie même si je lui reconnais des qualités.
  • On peut, bien sûr, postuler la supériorité de l’homme, encore faut-il savoir ce qu’on y place derrière.
  • Dans l’oeuvre originale de Rudyard Kipling,le Roi Louien’existe pas.
  • Son abondante oeuvre en prose qui comptait notamment pour admirateurs Oscar Wilde, Jean Giono et José Luis Borges, démarre avec la parution d’un classique, Simples contes des collines.
  • Ainsi, certains fauves de cette jungle me sont inconnus, mais ils en restent assez pour concocter un billet, j’espère.

L’occasion de vous mettre en avant cette histoire qui a bercé notre enfance… En cette période de vacances, une belle occasion de passer un bon moment dans nos salles obscures. La fin est très belle, Mowgli reprenant sa place auprès des hommes et se séparant ainsi de Baloo et Bagheera. Dommage qu’il y ait une suite, car on aurait pu supposer que Mowgli ne reverrait plus ses anciens compagnons et ne remette plus les pieds dans la jungle. Je voudrais aussi préciser que quand je dis doublage, je ne parle bien sûr pas des voix (dû moins la plupart du temps) mais comme je l’ai dit du décalage !

Dommage que tout cela ne s’inscrive pas dans un véritable récit parodique plutôt qu’une easy suite de portraits, ça aurait donné un intérêt supplémentaire à cette lecture. De toute façon, les dessins de Jean-Claude Morchoisne sont toujours un plaisir pour les yeux, quand bien même si on n’en comprend bêtement pas toutes les finesses. Je remercie Babelio et les Éditions de l’Archipel pour l’envoi de cet album dans le cadre d’une operation masse critique. J’adresse un mot de remerciement en particulier à Mylène Pagnat de l’Archipel pour son message amusant, ses souhaits de bonnes fêtes et le joli petit calepin qu’elle a aimablement glissé dans l’enveloppe du livre.

- Advertisement -

Articles Liés

- Advertisement -

Derniers articles