Thursday, May 19, 2022

Video Melenchon Perquisition

- Advertisement -

Il comparaît pour rébellion avec cinq autres membres de La France insoumise pour des faits remontant à octobre 2018 lors d’une perquisition au siège du parti. Emmanuel Macron et ses proches n’ont pas à souffrir ces persécutions. Pourtant, ils ont bénéficié de dons irréguliers pour leur campagne présidentielle. Le président de la République a aussi profité d’importantes ristournes de ses amis pour diverses prestations.

Bien qu’il faut saluer jean Luc, il est sincère, et un homme de position..il faut se calmer et exigé des procureur de son age. C’est un droit constitutionnel..car dans la justice on peu transférer une affaire si un juge nous a pas convaincu..il ya de grand juge de grand procureurs. La France n’est pas voyou a ce point en tout cas en 2018 après je ne sais pas et personne ne le sait.. « Ces dommages et intérêts avaient été pris en cost par le mouvement “insoumis” », a écrit, mardi, le chef du parti, Jean-Luc Mélenchon, sur son blog « L’ère du Peuple » qui « dénonce un coup monté ». C’était pour dire qu’on aurait trompé les “insoumis” en payant avec l’argent du mouvement, “recel”, c’était pour dire qu’on avait utilisé une somme acquise par tromperie. Mis bout à bout tous ces mots salissent durablement », a fustigé le M.

Jean-Luc Mélenchon s’est défendu d’avoir voulu user de la violence physique, et avait assuré qu’il voulait simplement assister à la perquisition pour s’assurer que le fichier des inscrits à LFI ne soit pas emporté. Zinfos 974 est seul juge des messages qu’il publie ou modère – y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l’adresse , mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

Ou, s’il n’est pas d’accord ou absent, en présence de deux témoins majeurs qui ne font pas partie des forces de l’ordre mais qui sont désignés par l’officier de police judiciaire. Avec un raout médiatique improvisé, les Insoumis ont tenté de retourner à leur avantage mardi l’opération de police judiciaire les visant dans le cadre de deux enquêtes… Le leader de La France insoumise a révélé sur sa page Facebook les perquisitions qui le visent lui ainsi que plusieurs proches, mardi matin, dénonçant une “intimidation”. “Je n’aurais pas dû donner l’impression de surréagir”, conclut-il.

Mais ce n’est qu’au siège du parti qu’il est devenu particulièrement violent. Bloqué à la porte de ses propres locaux, il s’en est pris aux forces de l’ordre présentes. Une scène surréaliste que les équipes de l’émission Quotidien ont pu filmer.

Sites Du Groupe

Des magistrats du parquet de Paris ayant été pris à partie lors de ces perquisitions, le procureur de Paris, François Molins, a par ailleurs demandé au procureur général d’être dessaisi de cette procédure au revenue du procureur du tribunal de grande occasion le plus proche. Après un long forcing devant des policiers impassibles au siège de la France insoumise, près de la Gare du Nord à Paris, les militants et leur chief reprennent possession des lieux. C’est alors que Jean-Luc Mélenchon interpelle le représentant du parquet et les policiers. “Nous menons des opérations de police judiciaire dans un cadre légal”, répond le parquetier.

video melenchon perquisition

« Nous sommes des honnêtes gens, nous ne participons à aucun trafic, nous n’avons rien à cacher ! », clame Jean-Luc Mélenchon en promettant de publier toutes les factures de sa campagne. Une fois les policiers partis, les Insoumis, pour certains sous le choc improvisent une conférence de presse dans la rue, tandis que des sympathisants appelés à la rescousse crient « Résistance ». « On m’a empêché d’assister à la procédure administrative alors que je suis le responsable légal de la France insoumise, je n’ai pas pu assister aux opérations (…) Aucun PV ne m’a été proposé à être signé », dénonce Manuel Bompard, coordinateur des campagnes de LFI. L’appartement de Jean-Luc Mélenchon n’est pas le seul lieu à avoir reçu la visite des forces de l’ordre.

Que Cherchent Les Enquêteurs ?

S’exprimant à son tour, Jean-Luc Mélenchon prend à témoin la foule et les journalistes . Derrière lui, le député Alexis Corbière, dénonçant une “agression politique intolérable”, a l’air au bord des larmes. Une fois les policiers partis, les Insoumis, pour certains sous le choc improvisent une conférence de presse dans la rue, tandis que des sympathisants appelés à la rescousse crient “Résistance”. La dénonciatrice dont parle Jean-Luc Mélenchon, c’est Sophie Montel, ex-parlementaire européenne Front nationwide. En 2017, elle livre au parquet une vingtaine d’assistants parlementaires présumés fictifs.

J’ai dénoncé le lien en détail l’opération de police disproportionnée qui avait eu lieu le jour des perquisition à la France insoumise. J’ai ainsi rappelé que l’intégralité du service de lutte contre la fraude et l’évasion fiscale avait été mobilisé contre les insoumis plutôt que pour récupérer les eighty milliards d’euros de fraude et d’évasion fiscale qui nous échappent chaque année. À la sortie du tribunal correction de Bobigny, Jean-Luc Mélenchon est condamné à 3 mois de jail avec sursis et eight.000 euros d’amende pour « actes d’intimidation envers un magistrat et un dépositaire de l’autorité publique, rébellion et provocation », le 9 décembre 2019. Lors de la perquisition de son domicile, Jean-Luc Mélenchon avait vivement réagi face à l’intervention de la police.

Ils Sont De Gauche Mais N’ont Pas Voté Mélenchon : “ce N’est Pas À Nous De Culpabiliser”

La première concerne des soupçons d’emplois fictifs d’attachés parlementaires au Parlement européen. Visant d’abord le Front nationwide, cette enquête avait été élargie en juillet 2017 à quatre anciens assistants parlementaires européens de Jean-Luc Mélenchon. La seconde enquête préliminaire, ouverte en mai dernier, porte sur les comptes de campagne de Jean-Luc Mélenchon pour la présidentielle de 2017 et des soupçons d’irrégularités.

L’homme politique était alors au coeur d’une enquête préliminaire sur ses fonds de campagne et sur quatre de ses anciens assistants parlementaires européens. Surpris, Jean-Luc Mélenchon avait pris le soin de filmer cette intervention policière et de la partager sur ses réseaux sociaux. Une perspective que le leader de La France insoumise regrette amèrement, comme il l’explique dans les colonnes de Paris Match en kiosque ce jeudi 27 janvier. “Aujourd’hui, il admet ‘une motion inappropriée’ au second des perquisitions, ‘une erreur’”. E domicile de Jean-Luc Mélenchonont été visés par une perquisition, mardi sixteen octobre, a lui-même révélé l’ancien candidat à l’élection présidentielle dans une vidéo postée sur sa page Facebook. Selon le député, plusieurs proches, dont la secrétaire générale du groupe LFI à l’Assemblée nationale et des assistants parlementaires, ont également été perquisitionnés.

  • Le réveil avait déjà été douloureux pour Jean-Luc Mélenchon, qui a vu les forces de l’ordre arriver chez lui au petit matin.
  • “Ne me touchez pas monsieur !” C’est la phrase incroyable prononcée par Jean-Luc Mélenchon, alors qu’il diffusait en direct sur les réseaux sociaux la perquisition qui avait lieu à son domicile, ce mardi sixteen octobre dans la matinée.
  • Il l’a lui-même révélé en filmant la scène sur sa web page Facebook.
  • S’en go properly with un dialogue entre Alexis Corbière (député LFI de Seine-Saint-Denis) et un policier.
  • COLÈRE – Après avoir retransmis en direct sur Facebook une perquisition à son domicile, mardi, Jean-Luc Mélenchon a profité des questions au gouvernement pour dénoncer une opération politique visant La France insoumise.
  • Or, selon L’Express , c’est la médiatisation des “turbulences” sur le file Mélenchon qui aurait poussé la Commission à effectuer un signalement au parquet en mars, entraînant l’ouverture d’une enquête préliminaire..

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d’indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire. MOi ce qui m’a choqué chez mélanchon c est la vidéo ou il explique clairement les magouilles d’élection avec hollande….donc si c’est fait une fois… Actuellement nous sommes dans la part des tests préliminaires. ” Mon corps est sacré”, cela donne une petite idée de ce que serait la vie si Melenchon l’ex socialiste (qui se gave sur le système depuis 30 ans) était président.

video melenchon perquisition

Le député, ainsi que son parti, font l’objet de deux enquêtes préliminaires. “Ne me touchez pas monsieur !” C’est la phrase incroyable prononcée par Jean-Luc Mélenchon, alors qu’il diffusait en direct sur les réseaux sociaux la perquisition qui avait lieu à son domicile, ce mardi sixteen octobre dans la matinée. Son domicile investi par les policiers, Jean-Luc Mélenchon a laissé éclater sa colère en direct sur les réseaux sociaux et a dénoncé une “opération de police politique”. Jean-Luc Mélenchon s’est réapproprié le mot “gauche”, laissé de côté en 2017 pour un tournant “populiste” revendiqué comme tel, mais cela n’aura pas suffi. Le leader insoumis qui plaide pour le “non-alignement” en matière de politique étrangère a sans doute aussi pâti de ses mots très durs à l’encontre de l’Otan, alliance dont la France est membre et qu’il proposait de quitter. Lors de cette élection, le leader insoumis a conservé ses recettes de 2017 pour les amplifier ou les ajuster à la scenario de 2022.

Y parait qu ‘i a fait un prêt ou une donne de la half du venezuela maduro et avec l’ancien aussi quand on sait la misère et corruption qui sévit dans ce pays , mais simplement la justice de mon pays est très rusé , attention marmaille. Il y a quelques mois, vous pointiez les déboires judiciaires de Fillon et de Le Pen sur la three, et vous disiez que c’était une décadence de la République… « Affaire classée », a-t-il sobrement réagi sur Twitter mercredi. « C’est la reconnaissance par l’institution judiciaire de l’absence totale d’infraction dans ce file. Nous regrettons cependant que leur bonne foi ait été remise en trigger par une cabale insensée », a déclaré à l’Agence France-Presse Me Jade Dousselin, l’un des conseils de LFI.

video melenchon perquisition

Une attitude que regrette le chef de La France soumise, comme il le confie dans les colonnes de Paris Match en kiosque ce jeudi 27 janvier. “Il y a ici plein de monde chez moi. Vous voyez ma maison ? Depuis sept heures du matin, perquisition. Toute la maison est remplie de gens”, témoigne-t-il, avant de dénoncer “un acte politique”. Dans une série de vidéos, prises au saut du lit, le chef de file de l’opposition a filmé en direct les opérations , déplorant une “manoeuvre politique”. », a-t-il clamé en promettant de publier toutes les factures de sa campagne. Un peu après la publication de cette vidéo, en fin de matinée, M. Mélenchon et des députés « insoumis » se sont rendus au siège de LFI, près de la gare du Nord, en pleine perquisition.

Toute la matinée, Jean-Luc Mélenchon a documenté en direct sur les réseaux sociaux les perquisitions. “N’ayez pas peur, résistez de toutes les façons possibles. Ne vous laissez pas intimider par eux”, a-t-il appelé dans une autre vidéo, s’insurgeant contre ce qu’il considère être une “opération de police politique”. Au premier tour de l’élection présidentielle 2022, le candidat de la France insoumise a enregistré un score de 21,95%. Mise en examen dans une affaire similaire d’emplois fictifs au Parlement européen comme plusieurs autres élus RN, elle a estimé que “le however exclusif de ces ‘enquêtes'” était que “les droits politiques de l’opposition lourdement bafoués”. Dans les vidéos tournées mardi matin , Jean-Luc Mélenchon revendique le fait de ne “pas se soustraire à la loi” en laissant libre champ aux enquêteurs.

« Ces dommages et intérêts avaient été pris en cost par le mouvement insoumis», a écrit mardi 9 mars le chef de file LFI Jean-Luc Mélenchon sur son weblog L’ère du Peuple qui « dénonce un coup monté». « Demain ils trouveront une excuse pour me foutre en cabane comme Lula (l’ancien président brésilien, incarcéré, NDLR) (…) Ce n’est pas regular ! (…) Ce gouvernement naît dans la honte », s’insurge l’ancien candidat à la présidentielle, bien décidé à utiliser les réseaux sociaux pour dénoncer un »coup de force » en plein remaniement gouvernemental. « Ces dommages et intérêts avaient été pris en charge par le mouvement Insoumis », a écrit, mardi, le chef de file LFI Jean-Luc Mélenchon sur son blog L’ère du peuple qui « dénonce un coup monté ».

video melenchon perquisition

Clin d’oeil – Une erreur de générique de fin hier soir au journal de 20h … Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents. En cliquant sur «Continuer à lire ici» et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

video melenchon perquisition

Découvrir les offres multicomptes Pourquoi voyez-vous ce message ? Parce qu’une autre personne est en prepare de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil. M. Mélenchon et quatre de ses proches, dont le député Bastien Lachaud et l’eurodéputé Manuel Bompard, avaient aussi été condamnés à des amendes allant de à euros.

video melenchon perquisition

Aucun procès-verbal ne m’a été proposé à être signé », dénonce Manuel Bompard, coordinateur des campagnes de LFI. Le flic sur TPMP , les flics le jour de la perquisition , des passants dans la rue and so forth …. Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité.

Afin d’assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Son domicile investi par les policiers, il a laissé éclater sa colère. “Personne ne me touche, ma personne est sacrée”, dit le parlementaire, avant d’enfiler son écharpe tricolore. Mise à jour le eleven avril 2022 à 11h15avec les derniers résultats du ministère de l’Intérieur. Microsoft et les partenaires peuvent être rémunérés si vous achetez quelque chose en utilisant les liens recommandés dans cet article.

video melenchon perquisition

La procédure de la perquisition est strictement associée au ministère de la Justice…non mais vous êtes sérieux sur ce website ? C’est incroyable…on comprend mieux pourquoi Macron gagne les élections vu le degrés de méconnaissance général de la vie politique…Absolument sidérant… A ceux qui ne savent pas ce que c’est la vrai dictature communiste doivent comprendre les conséquences irréversibles d’une doctrine totalitaire et douloureuse pour la nation.

Entendu pendant cinq heures par la police dans l’enquête sur ses comptes de campagne et sur les assistants d’eurodéputés de son parti, jeudi, a, de nouveau, dénoncé une « manœuvre politique ». Une quinzaine de perquisitions se sont déroulées, mardi 16 octobre au matin, dans les cercles de La France insoumise . Elles ont notamment visé le siège du Parti de gauche, celui de LFI et le domicile de son chef de file, Jean-Luc Mélenchon – celle-ci a été filmée, puis postée sur le compte Facebook du député des Bouches-du-Rhône. L’enquête préliminaire a été classée fin janvier, a précisé le parquet de Bobigny. Selon nos informations, unedizaine de perquisitionssimultanées ont été conduites dans la matinée, dont une au siège de la France Insoumise. Ces opérations ont lieu dans le cadre de deux enquêtes distinctes.

Il était alors à la quatrième position, derrière Emmanuel Macron, Marine Le Pen et François Fillon. Le Bon Sens Le Bon Sens est un site d’actualité et d’opinion. Ce site est lié à la chaîne YouTube « Le Bon Sens », lancée en novembre 2016.

Afin de prouver publiquement son honnêteté, Jean-Luc Mélenchon a demandé le 8 juin 2018 le rééxamen de tous les comptes de campagne. Ce mardi 16 octobre, la pressure était à son comble au siège de la France Insoumise, rue de Dunkerque, lorsque les forces de l’ordre sont venues perquisitionner les lieux. Le réveil avait déjà été douloureux pour Jean-Luc Mélenchon, qui a vu les forces de l’ordre arriver chez lui au petit matin. Le président de la France Insoumise a vu son domicile perquisitionné, ainsi que le bureau politique du parti. Après ces accrochages,le parquet de Paris annonce ce mercredi 17 octobre avoir ouvert une enquêtepour “menaces ou actes d’intimidation contre l’autorité judiciaire” et “violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique”.

Un programme à peine actualisé, mais globalement conservé ; le assembly des hologrammes reproduit en plus innovant et un assembly olfactif, grande nouveauté de cette campagne, salué par bon nombre d’observateurs. Jean-Luc Mélenchon a également dénoncé le lien qui existait entre le vice-procureur Christophe Perruaux, qui a organisé la perquisition à son domicile, et le «juge» Moro qui a fait condamner Lula avant de devenir… ministre de Bolsonaro. Perruaux et Moro se sont en effet rencontrés à l’occasion d’un colloque pour un «échange de bonnes pratiques» en matière judiciaire qui avait lieu les 13 et 14 mai 2019.

Visant d’abord le Front national, cette enquête avait été élargie en juillet 2017 à quatre anciens assistants parlementaires européens de Jean-Luc Mélenchon. Les enquêteurs tentent de savoir si des fonds européens ont été détournés afin de rémunérer des cadres employés à d’autres tâches au sein de leur formation politique. La seconde enquête préliminaire, ouverte en mai 2018, porte sur les comptes de campagne de Jean-Luc Mélenchon pour la présidentielle de 2017 et des soupçons d’irrégularités.

Le député France insoumise a réagit en direct et sur Facebook en se filmant avec son smartphone. Au siège de la France insoumise, près de la Gare du Nord à Paris, la scène est cette fois filmée par un journaliste de Libération. Mélenchon à ses proches, pour tenter d’entrer dans les locaux de LFI, où les policiers mènent leur perquisition.

- Advertisement -

Articles Liés

- Advertisement -

Derniers articles