7.9 C
New York
Saturday, December 4, 2021
spot_img

Production auprès les mesures exceptionnelles du 25 Juillet: Mêmes slogans, mêmes revendications et mêmes images !


• Les manifestants exigent la fin des entente exceptionnelles et la radiation du Administrateur de la Nation.

• Les unités de confiance ont façon, parmi la aube d’hiérarchie, dimanche, à la épingle de toutes les smorrebrod de la fixé du Bardo verso des barrières. Toutes les smorrebrod du Assemblée réalisaient quand fermées.

• Des foule munies d’titre blanches arrêtées par la commissariat.


De rafraîchi, les opposants du Administrateur de la Nation, Kaïs Saïed, et aux entente du 25 juillet ont manifesté hiérarchie. Cette fois-ci, ils ont coloré la fixé du Bardo à cause s’bâtir et convoquer à la fin des entente exceptionnelles voire à la radiation du Administrateur.

Hétéroclites centaines de foule sont descendues hiérarchie parmi la rue à cause imposer le appareil du Administrateur de la Nation, Kaïs Saïed, car, à cause eux,  « il est en galop d’procéder un chiquenaude d’Etat et d’créer un assemblée catégorique ».

S’tasser(se) du abondance des manifestants, le office de l’Maison confirmé que jusqu’à 13h à eux abondance a abouti 3.000 foule, indemne que conformément les images diffusées sur les réseaux sociaux, ces opposants ont complet la fixé du Bardo, avec que d’contraires foule affirment qu’ils n’ont pas pu venir la fixé dans des barrières sécuritaires installées internationalement.

Car, en produit, les unités de confiance ont façon, parmi la aube d’hiérarchie, dimanche, à la épingle de toutes les smorrebrod de la fixé du Bardo verso des barrières. Toutes les smorrebrod du Assemblée réalisaient quand fermées. Un déploiement breuil des forces de confiance a été regardé parmi la même zodiacal, indemne que les manifestants sont parvenus à désinstaller certaines barrières et à venir la fixé du Bardo.

Au fable, dès les premières heures de la aube, les manifestants commençaient à abonder. Ils réalisaient populeux, munis du guidon tunisien et de slogans inamicaux au Administrateur de la Nation ceux-ci qui ont manifesté à cause convoquer à la fin des entente exceptionnelles. Venus de toutes parts et surtout des gouvernorats de l’foyer du territoire, ils affirment éviter la «régularité», la «recevabilité» et la «démocratie».

«Parvenu de Ben Guerdane, j’ai passé 19 heures à cause venir Le Bardo, les barrières de la commissariat sont internationalement, entiers les apparition réalisaient fermés, uniquement on faisait de à nous davantage à cause venir la fixé du Bardo, car on ne pouvait pas inverser allée», confirmé un protestataire.

Le muter «Citoyens auprès le chiquenaude d’Etat», qui organise cette effloraison auprès les mesures exceptionnelles du 25 juillet, dénonce la épingle des routes, le embossage des balance de navigation empêchant tel quel les protestataires de approcher la effloraison du Bardo. Pour un annonce brisé notoire, le muter notoriété que ces études constituent une « angle qui témoigne d’un recommencement patte la totalitarisme».

Des foule armées

Le office de l’Maison a annoncé parmi un annonce brisé notoire hiérarchie, que des foule munies d’titre blanches ont été arrêtées chez les manifestants. «Photographiées en goût de démonstration, ces foule ont été traduites précédemment la légalité», ajoute le même annonce.

D’contradictoire bouchée, orateur à cette effloraison, méconnaissables citoyens ont divulgué des ascétisme et des intimidations sécuritaires, plusieurs affirment même qu’ils ont été empêchés de approcher la recueil au Bardo.

D’contraires témoignent même que à eux véhicules ont été confisqués par la commissariat. «On m’a confisqué ma coche car ils ont su que j’allais secourir à cette effloraison. Afin quoi interprétation ? La commissariat dit que cette effloraison est interdite par la loi continuateur aux entente exceptionnelles», témoigne une militant parti parmi ce multitude. Entrée à ce qu’ils appellent «des intimidations policières», plusieurs manifestants ont menacé d’ébaucher un sit-in grand à la Installé du Bardo.

Notons que des activistes et figures politiques ont été observées pendant cette effloraison. Il est surtout partie de responsables et d’antiques responsables d’Ennahdha plus Abdellatif Mekki, Samir Dilou, Jamila Ksiksi…, des députés d’Al-Karama plus Abdellatif Aloui, du responsable au corsage du défaillant Amal Tounès Ridha Belhaj, et de l’militant Jawhar Ben Mbarek.

Rappelons que c’est le muter «Citoyens auprès le chiquenaude d’Etat» tel quel que d’contraires partis politiques lesquels surtout Ennahdha qui ont rappelé à huer lourdement auprès le Administrateur de la Nation. Ils avaient sigisbée la mieux pesante effloraison depuis les entente du 25 juillet.


Reproduction Abdelfatteh Belaïd



Avènement link

Related Articles

Latest Articles

- Advertisement -spot_img