Thursday, January 12, 2023

Personnalites Qui Soutiennent Melenchon

D’abord, il y a Geneviève de Fontenay, qui estime qu’il “change des vieux croûtons”, selon une interview donnée à Gala. La réalisatrice Valérie Donzelli était de son côté présente lors d’un rassemblement de Benoît Hamon, à Montreuil, en janvier. Juliette Binoche votera pour Benoît Hamon, a-t-elle révélé à Yann Barthès (image d’illustration).

L’humoriste Philippe Chevallier a affiché son whole soutien à Marine Le Pen « pour l’instant, je mettrai mon bulletin chez Marine. Je trouve qu’elle a une base populaire, et je ne dis pas ça par démagogie, parce que je trouve qu’il y a des gens qui souffrent ». La délicieuse Eva Darlan (“Une Histoire simple”, “Merci Bernard” et “Palace”, entre autres) a annoncé sur Twitter qu’elle votera Mélenchon. L’humoriste Philippe Chevallier du duo “Chevallier et Laspalès” votera Le Pen.

«Ils sont terriblement sympathiques et accessibles », confiait-elle à nos confrères de Galaen novembre dernier. En cliquant sur «Continuer à lire ici» et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte. Abonnez-vous à l’ensemble des médias insoumis et recevez à votre domicile l’hebdo et le magazine de l’insoumission. Retrouvez cet épisode sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer, Google Podcasts, CastBox ou Podcast Addict. Chaque jour de la semaine, nous revenons sur un nouveau candidat.

À six jours du premier tour, la gauche y croit plus que jamais. Jean-Luc Mélenchon a reçu le soutien de 2000 personnalités ce matin. » Caroline De Haas, Blanche Gardin, Corinne Masiero, Lyes Louffok, Annie Ernaux, Princess Erika, Usul, Sanseverino, Caroline Mécary, et des centaines d’autres ont signé cette tribune en soutien à la candidature de l’Union populaire.

personnalites qui soutiennent melenchon

Alors qu’il refusait d’employer le terme d’islamophobie, Jean-Luc Mélenchon est l’un des candidats qui se fait le plus remarquer dans la défense des citoyens musulmans face à la stigmatisation, ici sur le plateau de BFM TV en novembre 2021. Il faut au moins pour qu’on réussisse à faire que la France Insoumise soit au deuxième tour, après on verra. Mais au moins que cette parole raciste qui s’étale à longueur de journée puisse commencer à fléchir, et que des gens entendent que ce n’est plus potential. On ne peut pas laisser faire, il faut qu’on s’organise, il faut qu’on y aille. Ce qui est mort dimanche soir, c’est la dernière part de désir qu’emporte encore la politique.

Pour Les Élus Du Parti De Marine Le Pen Passés Chez Éric Zemmour, La Situation Se Complique

Le maire PCF de Dieppe, Nicolas Langlois, explique au JDD les raisons derrière cette décision “difficile”. La qualification du candidat insoumis au second tour reste envisageable, et ses soutiens le répètent sur tous les tons depuis plusieurs semaines. Cela en interpelle certains, d’autres se disent que c’est bien que, dans notre responsabilité, on le fasse. Parce qu’on a des positions particulières, en tant que maire ou député, ce sont des postes qui demandent du courage. Parfois, il faut sortir un peu du cadre pour susciter le débat, et éviter de faire des erreurs et de se prendre le mur. J’aime beaucoup Orelsan, dans sa dernière chanson, L’Odeur de l’essence, il dit “tout le monde se bat pour être dans l’avion en allant droit vers le crash”.

personnalites qui soutiennent melenchon

C’est beaucoup mieux que ce que la communiste Marie-George Buffet avait obtenu à l’élection présidentielle de 2007 (1,ninety three %) et aussi bien que le résultat de Robert Hue – toujours pour le PCF – en 2002 (8,68 %). Il s’agit, pour Jean-Luc Mélenchon, de recréer à gauche un pôle anticapitaliste, antilibéral, et populaire. Déçu de « l’évolution social-démocrate » du PS, il espère amorcer un retour des voix ouvrières vers un corpus idéologique qui a fait naguère la force du Parti communiste français. Ces dernières années, une partie notable de ces voix s’est réfugiée dans l’abstention ou est allée gonfler les scores du Front national. Si l’on considère l’ensemble des Français, une très courte majorité (51%) jugent toutefois “bon” que les différents partis de gauche soient chacun représentés par un candidat différent, afin que les électeurs puissent choisir quelqu’un qui corresponde bien à leurs idées. A l’inverse, 49% pensent qu’il vaut mieux que les différents partis de gauche soient rassemblés derrière un candidat commun, afin que ce camp de l’échiquier politique ait plus de probability de se qualifier pour le second tour.

L’initiative a également été saluée par Jean-Luc Mélenchon qui a remercié ces stars de leur soutien, toujours sur Twitter. De nombreuses personnalités américaines se mobilisent et appellent les Français à voter pour Jean-Luc Mélenchon. Une fois libre, Lula avait rendu visite à Jean-Luc Mélenchon à Paris en 2021, après avoir été reçu à l’Elysée . Mais il avait aussi été reçu en 2020 par la maire de Paris et candidate socialiste Anne Hidalgo. Ces deux figures de la gauche sur le plan international ont justifié leur soutien par leur “gratitude” envers Jean-Luc Mélenchon, qui avait rendu visite en 2019 à Lula lorsqu’il était en prison pour des accusations de corruption, finalement invalidées. L’orientation politique de Dieudonné ne fait aucun doute… En 2014, l’humoriste avait même tenté de former son parti avec l’essayiste d’extrême droite Alain Soral.

Des Personnalités Du Monde Entier Soutiennent Mélenchon Après Les Menaces De Mort De Lextrême Droite

« Profondément choqué par cette apologie de la violence et du meurtre à l’égard de Jean-Luc Mélenchon et la gauche. Toute notre solidarité face à l’intimidation de l’extrême-droite » a de son côté déclaré le député européen belge Marc Botenga, ajoutant « No pasaran » ( « ils ne passeront pas »), en référence au slogan des républicains espagnols en guerre contre les troupes de Franco dans les années 30. Le meilleur ennemi d’Éric Zemmour n’a pas manqué l’occasion d’accroître les ideas opposées de celles du président actuel. Si le candidat d’En marche suggest la retraite à sixty five ans, le septuagénaire l’a promis à 60 ans.

Ce faisant, il continue de nourrir l’idée selon laquelle le programme néofasciste de Marine Le Pen constituerait une different. À chaque nouvelle élection, les hommes politiques peuvent compter sur des soutiens connus de tous les Français. Déjà, en 1974, Louis de Funès donnait sa voix à Valéry Giscard d’Estaing. En 1981, Gérard Depardieu avait quant à lui décidé de défendre François Mitterrand.

personnalites qui soutiennent melenchon

Jean-Luc Mélenchon est également apprécié de certains artistes. À commencer par les chanteurs Bernard Lavilliers et Juliette et même par le rappeur Rim’K qui soutient le leader de La France insoumise parce que « c’est le nouveau Molière ». Jean-Luc Mélenchon peut aussi compter sur les comédiens Jacques Weber, Richard Bohringer et sa fille Romane, Yvan Le Bolloc’h, Anémone, Jean-Pierre Daroussin, Sam Karmann et sur les écrivains Laurent Binet, Isabelle Alonso, et Gérard Miller.

Ministres, Cooks De Parti Et Parlementaires

Le ruisseau d’appels mineurs pourrait-il grossir en un fleuve bruyant? Depuis quelques jours, élus et militants communistes ont franchi le pas et ont décidé de publiquement affirmer leur soutien dans la course à l’Elysée… à Jean-Luc Mélenchon. Celui qui a fait le plus de bruit, la prise de guerre la plus médiatique de l’Insoumis, c’est Sébastien Jumel, député PCF de Seine-Maritime, qui était jusque-là un des portes-paroles du groupe communiste à l’Assemblée Nationale. Mais le député pourrait bien avoir initié un frémissement, une tendance dans les rangs communistes. Engagé auprès de Marcel Campion aux dernières Municipales de Paris, Jean-Marie Bigard n’en finit plus de faire parler de lui dans le paysage politique.

L’écrivain Erik Orsenna, l’architecte Roland Castro et le producteur et propriétaire de théâtres Jean-Marc Dumontet soutiennent également son approche. Même Geneviève de Fontenay, qui a voté dans le passé pour Arlette Laguillier, François Mitterrand, Ségolène Royal et François Hollande, a clamé son soutien à Emmanuel Macron qui « change des vieux croutons ». Par rapport aux précédents scrutins, peu d’artistes soutiennent officiellement les candidats en lice.

Ainsi, en 2012, François Hollande pouvait compter sur l’aide de Benjamin Biolay ou de Gérard Darmon, alors que Nicolas Sarkozy pouvait se reposer sur Jean Reno ou Christian Clavier. Quelle que soit leur imaginative and prescient du PS, ces artistes et intellectuels savent qu’ils voteront pour François Hollande au second tour. “Pour le candidat de gauche le mieux placé”, précise Mme Pinçon-Charlot.

personnalites qui soutiennent melenchon

Même Guy Bedos, très marqué à gauche, a indiqué qu’il était « possible » qu’il vote pour Emmanuel Macron pour « empêcher Le Pen de passer ». « La France s’engage et elle s’engagera toujours d’abord pour les causes de l’intérêt général humain. C’est pourquoi l’alignement dans mon esprit, c’est l’altermondialisme, c’est-à-dire la prise en cost de toutes les grandes causes du peuple humain tout entier » , a-t-il continué.

  • À chaque nouvelle élection, les hommes politiques peuvent compter sur des soutiens connus de tous les Français.
  • Vous soutenez un candidat qui veut sortir du nucléaire, alors que c’est un véritable enjeu social et économique dans votre territoire.
  • Déjà, en 1974, Louis de Funès donnait sa voix à Valéry Giscard d’Estaing.
  • L’initiative a également été saluée par Jean-Luc Mélenchon qui a remercié ces stars de leur soutien, toujours sur Twitter.
  • Reine de l’abstention dans le département de Seine-Saint-Denis lors des précédentes élections présidentielles, les votants de Clichy-sous-Bois se sont mobilisés à plus de 60% pour Jean-Luc Mélenchon.
  • Interrogé par La Marseillaise, l’interprète d’Idées noires a tourné le dos à Jean-Luc Mélenchon qui « s’en était mieux tiré aux dernières élections » selon lui.

Pour Gérard Miller, l’idée est aussi de peser sur le candidat PS. Yvan Le Bolloc’ h a été éduqué selon les valeurs du communiste. Il avait déjà affirmé son soutien pour Jean-Luc Mélenchon, lors de la campagne de 2012 et en 2017. “Pouvoir redonner un espoir aux classes laborieuses, c’est pour cela que ça le fait. C’est une perspective. Il redonne des gages au rêve”, avait-il confié à l’Humanité. “J’ai quand même cette impression extrêmement agréable de sortir moins con d’un meeting, moins bête, après l’avoir écouté”, avait-il lancé en 2017, dans les colonnes de Regards.

À gauche, les sympathisants sont 66% à souhaiter une telle union. “Les électeurs de gauche sont réalistes et assez lucides sur la situation”, analyse Matthieu Gallard, directeur de recherche chez Ipsos. “Candidature de témoignage”, contre “démarche de rassemblement”, les éléments de langage sont rodés et répétés, à l’unisson par les deux élus. L’élection de Donald Trump à la tête des Etats-Unis au mois de novembre dernier a été vécue comme un immense traumatisme pour certains Américains, notamment les soutiens du démocrate Bernie Sanders.

“La nation russe ne peut admettre que les Nord-Américains et l’Otan s’installent à leurs portes”, a commenté le co-président du Parti de gauche. Dans les autres pays membres de l’Otan, si aucun homme politique n’a encore invité Vladimir Poutine à venir couper son gâteau d’anniversaire, quelques voix s’élèvent pour défendre la position de Moscou dans la crise ukrainienne. Aux États-Unis, les tenants de la ligne pro-russe sont certes marginaux mais leur admiration pour la Russie de Vladimir Poutine semble indéfectible. Pour la réussite de ce scrutin, soyons dans le plus grand nombre de bureaux de vote.

Des divisions existent par ailleurs au sein même des partis puisque pour Clémentine Autain, députée insoumise, pas query de “défiler à l’appel de Minute et avec Marine Le Pen”. “Le problème, bien compris par les électeurs de gauche, c’est que l’union est difficile à la fois pour des questions programmatiques mais aussi pour des questions de personnalités”, ajoute Matthieu Gallard. Très critique à l’égard des politiques, Michel Sardou ne minimise pas ses mots concernant François Hollande, ou Nicolas Sarkozy. Au last, durant les deux dernières élections présidentielles, le chanteur a voté blanc. Soutien de gauche durant de nombreuses années, l’acteur s’engage auprès de Nicolas Sarkozy en 2007 puis en 2012. L’élection de Français Hollande semble avoir été la goutte d’eau puisque Gérard Depardieu s’exil en Russie et renonce à son passeport français la même année.

personnalites qui soutiennent melenchon

Selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour franceinfo et “Le Parisien-Aujourd’hui en France” publié vendredi, les deux tiers des sympathisants de gauche souhaitent tout de même une union de leur camp pour le premier tour de l’élection présidentielle. Le candidat de La France insoumise , Jean-Luc Mélenchon, a tenté d’amplifier sa dynamique de campagne lors de sa traditionnelle « marche pour la VIeRépublique », organisée à Paris, entre les locations de la Bastille et de la République. Le cortège, parti à 14 heures, était suivi sur le terrain notamment par notre journaliste Jérémie Lamothe. M. Mélenchon a pris la parole à l’issue du rassemblement, appelant à la mobilisation électorale dans les urnes les 10 et 24 avril prochains. Le journaliste envisage d’ailleurs de se présenter aux prochaines élections législatives. Ces soutiens, parfois inattendus, servent les propos des candidats à l’élection présidentielle.

personnalites qui soutiennent melenchon

Macron, dont il a dressé le bilan socio-économique, de « casse sociale ». Le chef de file de La France insoumise a conclu sa prise de parole il y a quelques minutes place de la République, à Paris. Avec un petit retard, nous continuons à vous en faire le résumé, avec les derniers thèmes qu’il a abordés en fin de discours. En 2017, Jean-Luc Mélenchon avait obtenu plus de forty % des voix dans ce quartier toulousain, voire 50 % dans plusieurs bureaux de vote, au premier tour. Le leader de La France insoumise a pris la parole à l’issue de la « marche pour la VIe République », qui a mobilisé des dizaines de milliers de ses soutiens, dimanche après-midi.

Si Marine Le Pen, représentante du Rassemblement national, est bien partie pour accéder de nouveau au second tour du scrutin, son concurrent de gauche Jean-Luc Mélenchon n’a pas dit son dernier mot. Il vient de récolter un médiatique engagement de personnalités en sa faveur. Ce dimanche 10 avril se tiendra le premier tour de l’élection présidentielle.

Discret sur la scène politique française, Mika s’était quand même réjouie de la victoire de François Hollande en 2012, en qualifiant le jour de son élection de « Big Big Day ». Brigitte Bardot avait voté pour Marine Le Pen à l’élection présidentielle de 2017. On ne sait pas si elle la délaissera pour Eric Zemmour en 2022. La sympathie que Gerhard Schröder éprouve à l’égard de l’homme fort du Kremlin n’a cependant rien d’un scoop. En 2004 déjà, le dirigeant social-démocrate se disait “convaincu” que Vladimir Poutine était un démocrate. Reconverti dans les affaires après sa défaite électorale en 2005, l’ancien chancelier occupe aujourd’hui la présidence du conseil de surveillance de North Stream, filiale du géant russe Gazprom qui détient le gazoduc reliant la Russie à l’Allemagne.

Si Didier Porte n’est finalement pas là, dans le public, on croise Guy Bedos. L’humoriste avoue ne pas avoir lu le programme du candidat du Front de gauche, mais affirme “ne pas s’être trompé de boutique”. “C’est celui qui parle le plus juste, le plus profond à ceux qui souffrent ces temps-ci, et ils sont nombreux”, dit-il. La forme du Front de gauche, rassemblement de plusieurs partis , séduit également. “Avec mon mari, on n’a pas voulu adhérer à un parti, automobile on voulait garder une distance juste, explique-t-elle. C’était décisif pour nous, automobile la guerre des petits chefs, on en a par-dessus la tête.” Romane Bohringer, Blanche Gardin, Princess Erika, Anny Duperey, Sanseverino, Néhémy Pierre-Dahomey.

personnalites qui soutiennent melenchon

À moins de trouver désirables le face à face pathétique de Thatcher et Maurras, le défilé d’ici au 24 avril de leurs deux successeurs travesti.e.s. La ville du Jura ne se relève pas de la fermeture de la fonderie MBF, ultime symbole d’une sévère désindustrialisation. Dimanche, elle a porté Jean-Luc Mélenchon largement en tête au premier tour. Mais sur place, personne n’exclut que Marine Le Pen l’emporte le 24 avril. Là encore le soutien à Mélenchon semble s’être renforcé au cours de ces cinq ans, notamment grâce à l’appui des présidents de région Huguette Bello pour la Réunion et Gabriel Serville pour la Guyane. Aussi Génération Climat, petit groupe s’étant déjà allié à des listes insoumises ou communistes aux régionales de 2021.

“Nous souhaitons au camarade Jean-Luc Mélenchon et à LFI de réussir les journées électorales de cette semaine, qui s’inscrivent dans la lutte pour la paix, l’autodétermination des peuples, la justice et l’égalité des droits”, ont-ils conclu. A l’approche des Présidentielles de 2022, quelle est l’orientation politique des célébrités françaises ? En 2007, Jamel Debbouze affiche sa sympathie pour Ségolène Royal sur le plateau du Grand Journal. En 2011, c’était au tour de Martine Aubry de recevoir le soutien de l’humoriste. Très engagée politiquement, Josiane Balasko a toujours voté à gauche et est sensible au fight des mal-logés. Ancien soutien d’Emmanuel Macron en 2017, François Berléand est plus critique sur le monde politique qu’avant.

Par ailleurs, le candidat de la France insoumise peut compter sur l’appui de tout un orchestre de stars. Sachant que 160 économistes encouragent son programme et son financement. Cette année, les artistes se sont faits discrets dans la campagne. C’était jusque-là une tradition, qui a perdu de sa drive à partir de 2012. L’exemple le plus traumatisant est sans doute celui de Faudel qui, après avoir soutenu Sarkozy en 2007, a vu son public se détourner de lui. Le four avril, l’IFOP Fiducial a mesuré « en temps réel » les intentions de vote pour LCI, Paris Match et Sud Radio.

L’auteure, journaliste de France Inter et soeur de l’actrice Marina Foïs a signé l’appel au vote pour Jean-Luc Mélenchon. Depuis le ralliement du député PCF Sébastien Jumel à Jean-Luc Mélenchon le 15 janvier, d’autres élus ont suivi son exemple, arguant que la candidature de Fabien Roussel ne serait qu’au mieux une “candidature de témoignage”. Dénonçant la politique d’extrême droite, l’acteur est aussi un soutien de taille de François Hollande en 2012 tout en étant présent dans la tribune du Hollande-bashing.

Articles Liés

Derniers articles