9.2 C
New York
Thursday, December 2, 2021
spot_img

Mines | Québec : Grand rebondissement des investissements en 2021


Quand comme la grand nombre des secteurs industriels au Québec, la contagion de COVID-19 n’a pas épargné le arrondissement minier. Disciple un voisinage de l’Institution de la recensement du Québec (ISQ) lequel les résultats proviennent de l’Expertise annale de l’placement minier, les dépenses totales d’placement pendant le arrondissement ont avili de 5,3 % en 2020. Cependant remplaçant les intentions exprimées par les affaires, on prévoit une dodue suite en 2021. Note de la inventaire.


JEan Gagnon
Aide autonome

Réduction et partition des investissements en 2020

Les dépenses d’placement pendant le arrondissement minier québécois en 2020 ont rassemblé 2,8 milliards de dollars, sinon une allègement de 5,3 % en comparaison à l’cycle précédente. Alentour 80 % de ces dépenses, sinon un entier de 2,3 milliards de dollars, ont été faites pendant les complexes miniers à des fins d’confiscation (31 %), d’règlement (28 %) et de reprise et abouchement (21 %). L’choix de ces dépenses accusait un récession en comparaison à 2019. Cependant le résidu, sinon 534 millions, trouvait affecté à l’reconnaissance et à la déguisement en sang-froid des gîtes minéraux, et ces dépenses affichaient relativement leur une nourri de 6,1 % proportionnellement à l’cycle précédente.

Une nourri épouvantable en 2021

Les dissemblables affaires du arrondissement minier québécois ont proverbial des intentions d’placement à la nourri de 47,6 % en 2021. Apanage que le code puisse montrer supérieur, quelques-uns facteurs le justifient, explique Paillette Madore, calculateur minier à l’ISQ. Le événement que divergentes projets mis latéralement pendant le caisse de la contagion en 2020 allaient nature relancés en 2021 est manifestement l’un de ces facteurs. Vers venir ce palier de suite, il faudra seulement que plein fonctionne à bêtise, remplaçant lui. « Cependant le sermon est intelligible, l’investisseur est ressources munificence », dit-il.

Triage géographique

Les trio principalement importantes régions minières de la généralité ont admis principalement de 90 % des dépenses en placement en 2020, sinon l’Abitibi-Témiscamingue (39 %), le Polaire-du-Québec (32 %) et la Côte-Polaire (20 %). Vers les régions de l’Abitibi-Témiscamingue et de la Côte-Polaire, il s’agissait de hausses respectives de 16,8 % et de 2,0 %. Relativement à la land du Polaire-du-Québec, on ajout que ces dépenses d’placement constituaient un récession de principalement de 25 %.

Approfondissement et déguisement en sang-froid

Il convient seulement de se égayer que, auprès un background escarpé causé par la aigreur hygiénique, les dépenses d’placement comme l’reconnaissance et la déguisement en sang-froid de gîtes minéraux aient augmenté de 6,1 % en 2020 et se soient chiffrées à 534 millions. Disciple l’ISQ, ce emplette témoigne de l’supériorité des usines comme le virtuel minier du Québec. Le voisinage de l’office souligne que les paire étranger de ces dépenses ont été faits par des usines d’reconnaissance minière, cependant que les usines exploitantes ont été responsables de l’distinct étranger des dépenses.

L’or assidûment au préexistant balance

Quand c’est fréquemment le cas, les substances les principalement recherchées pendant le sol québécois ont été les métaux compliqué, lequel essentiellement l’or. Ils ont pris 83,5 % des dépenses d’placement comme des services d’reconnaissance et de déguisement en sang-froid, comme un entier de 446 millions. Les métaux usuels ont relativement leurs admis 40 millions en dépenses d’placement, et les différentes métaux littéraux le fer, le titane et le vanadium, 28 millions.





Prélude link

Related Articles

Latest Articles

- Advertisement -spot_img