Thursday, May 19, 2022

Manière d’ostentation envers laver 5,7 milliards de dollars de bitcoins

- Advertisement -

Le assistant vol de bitcoins en influence a découvert son leçon en février en même temps que l’réclusion à New York d’Ilya Lichtenstein, 34 ans, et de Heather Morgan, 31 ans. Les cryptomonnaies amassées à cause un escarcelle numéral trouvé pendant le deux représentent ni encore ni moins que la encore prolixe ponction banquière en aucun cas effectuée aux Factures-Unis (et apparemment à cause le monde).

L’anecdote débute six ans encore tôt, par le pillage en 2016 de la estrade d’chassé-croisé de cryptomonnaies Bitfinex, une communauté fondée à Hong Kong et enregistrée aux archipel Candides britanniques. Tandis de la brisure, des pirates ont événement poucier troubadour sur 119 756 bitcoins, bien l’égal d’approximativement 92 millions de dollars canadiens au particularité du maraude, subséquent le catégorie du bitcoin à l’ancienneté. Pourtant depuis, la enrichissement de cette cryptomonnaie a événement gravir la bravoure de la tête à 5,75 milliards de dollars.

Les autorités ignorent hein les quelques personnages encore grands que constitution (ils se décrivent dans des entrepreneurs, et Heather Morgan sévit sur sa gourmette YouTube en aussi que rappeuse en deçà le marque de Razzlekhan) ont tenu les bitcoins (ils ne sont accusés envers l’insistant que de disculpation d’richesse, et non du pillage de Bitfinex).

Ce que l’ordre révèle de encore attractif, factice les sommeils inconcevables envers le découvert des létaux, c’est hein les criminels qui blanchissent des cryptomonnaies s’y prennent envers déguiser à elles centres interdits et les bouleverser en richesse.

Divulgâcheur : c’est une excision inégalement encore confus que de réellement embrasser un secrétariat de modifié, dans l’avait événement la mafia montréalaise à cause les années 80. Et le conquête est éloigné d’caractère couvert.

Les criminels et la commissariat peaufinent à elles techniques

La culture du législature d’abandon lancé quelque Ilya Lichtenstein et Heather Morgan lève le vaisseau sur certaines techniques encore avancées utilisées par le deux envers laver son récolte.

Moyennant y confluer, le duo a théorie à de nombreuses transactions abords singuliers portefeuilles anonymes. L’richesse n’présentait pas transféré en grosses sommeils, pourtant de préférence par des milliers de petites transactions automatisées à l’assistance de logiciels. Les bitcoins présentaient moyennant convertis en différents distinctes cryptomonnaies, en encore d’caractère échangés sur des sites anonymes à cause le Web foncé (les mêmes recoins où le spéculation d’cocarde a catégorie, par abrégé). Lichtenstein et Morgan auraient en encore profité d’un praticable hospitalier et rationnel à intégraux, CoinJoin, où les transferts de différents utilisateurs sont mélangés en un propre pendant d’anonymiser les transactions.

Une jour les bitcoins blanchis, ces derniers ont été convertis en richesse en liquide à l’assistance de guichets automatiques de cryptomonnaies, dans on en trouve au Québec, et ils ont été utilisés envers soudoyer des cartes-cadeaux vraiment un coup d’or.

La tendance d’un disculpation à cette échalier est une affaire d’stature, qui pétition en masse de véracité. Sézigue est moyennant extraordinairement ovocyte. En mai 2021, une affaire spécialisée à cause la technologie des chaînes de blocs, Elliptic, avait d’lointain estimé qu’il aurait principalement fallu 114 ans envers laver en admirables suranné trajets de usine la masse des 119 756 bitcoins dérobés. « La prudence du circulation des ressources volés et les diverses manières lesquels ils ont été blanchis ou convertis en d’distinctes avoirs témoignent de la mûrissement de l’ingéniosité de la cryptographie et de la agencement lesquels l’soin de la loi, la règlement et l’examen de la gourmette de blocs ont excédé extraordinairement pointu le infamie en cryptographie », a caractères le cofondateur de l’affaire sur son panorama Web.

Alors le durée idéal et encore les transactions s’accumulent ; pourquoi, encore les risques d’fautes sont grands.

C’est d’lointain ce qui s’est résultat en même temps que Ilya Lichtenstein et Heather Morgan, si l’on se fie au FBI (le deux a été devancé, pourtant pas principalement châle). Ils ont acheté à appuyer en apprêté un principe confus de disculpation d’richesse, pourtant ils ont moyennant titulaire des bévues importantes. Par abrégé, ils ont événement offrir pendant eux à elles achats payés en même temps que une carte-cadeau posséder en même temps que les ressources de Bitfinex et ils se sont servis de à eux passe-droit envers obliger différents bordereaux de cryptomonnaies en procession. Une fréquente sur un panorama d’chassé-croisé à cause le Web foncé en 2017, panorama qui avait été exploité par le deux, aurait puisque aidé la commissariat à allier les ressources aux blanchisseurs ces derniers.

Notons que 80 % des bitcoins volés à la estrade d’chassé-croisé Bitfinex ont été récupérés par le FBI, non blanchis.

Ravir des bitcoins est une machin, pourtant les laver en est une hétéroclite

Même si elles-mêmes sont de temps en temps perçues dans anonymes, les cryptomonnaies ne le sont pas parfaitement. Car tel le Abject Poucet, quelque bitcoin corde des traces réunion au spacieux de son cursus.

Propre qu’annulé nom et aucune stipulation propre ne soient enregistrés lorsqu’une accord de cryptomonnaie modifié de charter, la accommodement, sézig, déchet marquée à en aucun cas sur une gourmette de blocs, la technologie à la ossature des cryptomonnaies. Tout accommodement bitcoin effectuée, de la toute inauguration en 2009 aux 250 000 par hublot réalisées en norme en 2022, peut d’lointain caractère consultée sur le Web.

Hostilement à un vol de usine, où l’richesse dérobé peut caractère caché, les bitcoins de Bitfinex n’ont en aucun cas franchement été « perdus ». La commissariat et les victimes du pillage pouvaient les diriger sur la gourmette de blocs, pourtant pas les percevoir, bévue d’détenir les dots de quiétude essentiels envers en rattraper richesse.

Des outils ont été mis au susceptible au catégorie des dernières années envers souscrire aux autorités policières et normaux d’motoriser le ininterrompu des cryptomonnaies sur des milliers de transactions, d’une gourmette de blocs à l’hétéroclite. Les techniques d’ordre ne sont pas parfaites, pourtant elles-mêmes fonctionnent : aux Factures-Unis, 4,5 milliards de dollars en deçà habitué de cryptomonnaies ont été saisis en 2021 néanmoins, une addition qui va directement pétarader en 2022 en même temps que la ponction des ressources du pillage de Bitfinex.

Le ininterrompu des ressources interdits en même temps que ces outils permet d’lointain d’détenir un prélèvement des monnaie d’organisations criminelles. Continuateur la banque d’examen de chaînes de blocs Chainalysis, les encore grandes, celles qui ont des portefeuilles de devises digitaux valant encore d’un million de dollars américains, posséderaient par abrégé rapproché de 32 milliards de dollars en deçà habitué de bitcoins, ethers ou cardanos. Des ressources qui sont désormais surveillés à la cachet, dans lesquelles les cryptomonnaies sont à la jour une abondance et un anthracite envers les cybercriminels.

- Advertisement -

Articles Liés

- Advertisement -

Derniers articles