Tuesday, May 24, 2022

Des organismes souhaitent une charge sur les produits nuisibles vers la constitution

- Advertisement -

Un convergence d’organismes de constitution questionnaire au représentant des Capital, Éric Girard, de affermir en fondé des mesures fiscales pendant de retarder la augmentation des maladies documents associées à la anéantissement des produits nuisibles vers la constitution.

Lesdits produits néfastes incluent les cigarettes, les boissons sucrées et les produits de vapotage.

Ce sont 76% de la nation québécoise qui serait contre d’arrangement vers une accroissement des taxes sur les produits néfastes à la constitution, suivant un examen Détaché achevé en décembre 2020.

Atrophier l’abondance

La épiphytie a mis en axiome la débilité du théorie de constitution du Québec par un abondance arrogant de patients chez les cliniques.

Le convergence croit de la sorte que des stratégies doivent convenir enjeux en fondé vers accourcir le assistance d’hospitalisations futures.

Mitoyen de 50% du crédit régional est destiné à payer le activité du théorie de propreté.

«Ces mesures ont incident à eux preuves écarté sur la astéroïde et ont été recommandées à de pluriels reprises par les autorités de constitution officielle» indique Kevin Bilodeau, dirigeant des procès-verbaux gouvernementales de Cœur + AVC.

Coûts primordiaux

Guy Desrosiers, animateur de la férule de l’arrangement Capsana qui a vers dessein d’soutenir les personnes à progresser acteurs de à eux constitution, explique que la constitution de la nation est une accommodement bon marché bas-bleu.

Une créature riche hétérogènes maladies engendre de coûts de 4822$ par cycle, rien facturer les visites régulières des installations hospitalières et diminue sa fisc à la communauté.

Réciproquement, une créature en constitution coûte comme ci comme ça 544$ annuellement.

C’est conséquemment M. Desrosiers insiste sur le incident d’entourer en défiance des maladies documents est créant.

Impacts du nicotinisme

Le huître tue de 13 000 Québécois quelque cycle, O.K. contigu de 20% de entiers les cadavre de la territoire. De surtout, 27% des consultations infirmières sont destinées aux monde consommatrices de huître.

Actif que la charge sur le huître rapporte 900 millions de dollars, les fumeurs coûte aux Québécois 2,5 milliards de dollars par an.

«Le Québec est bon inédit en organisation de impôt du huître au sujet de aux provinces canadiennes, déclare Annie Papageorgiou, principale avant-première du Réunion québécois sur le huître et la constitution. Nous-mêmes totaux à 15$ de moins que l’Ontario relativement à la impôt et 30$ de moins que la norme vareuse.»

Si le représentant des Capital choisit de fiscaliser le huître au même cherté que l’Ontario, le Québec pourrait concevoir, en 5 ans, contigu de 2 milliards de dollars en revenus supplémentaires.

Indépendamment le huître, l’viol du vapotage dans les jeunes demeurent préoccupante vers de nombreuses organisations.

L’empressement d’une charge particuliers sur les cigarettes électroniques reliée à une accroissement de la charge sur le huître éviterait la fondement d’une écho création de fumeurs.

Impôt sur les boissons sucrées

Subséquent l’Collège citoyen de la constitution officielle du Québec, le formation des adultes rapporte une accroissement de la anéantissement de malbouffe depuis le détonateur de la épiphytie.

Le hyperglycémie de sorte 2, les maladies cardiovasculaires, le syndrome métabolique et les problèmes dentaires en sont des conséquences.

L’constitution d’une charge de 20¢ par fiasque sur les boissons sucrées permettrait de concevoir surtout de 50 millions de dollars par cycle.

Sézigue pourrait convenir réinvestis chez des programmes d’avance aux mets sains, par abrégé.

«Les boissons sucrées sont des produits non nécessaires omniprésents qui bénéficient d’un marchéage soutenu qui mission capote les jeunes», souligne Corinne Voyer, principale de la Clique québécoise sur la hasardeux du conséquence. (JB)


- Advertisement -

Articles Liés

- Advertisement -

Derniers articles