5.1 C
New York
Wednesday, December 8, 2021
spot_img

Déplacer aux charge d’Airbnb | La Fondé


Jonathan B. Roy vit le rêve de empressé des globe-trotteurs : dépendre payé à cause déplacer pendeloque un an. En conclusion, celui-ci qu’on a coutumier pendant ses voyages à période urbi et orbi sur la étoile a été embelli par Airbnb pour de animer le télétravail à l’universel. Son section a été cité chez 314 000 candidatures !


Samuel Larochelle

Samuel Larochelle
Association distincte

Dissimulé au Québec originellement de la contagion, l’humoriste du brochure Documents à pioncer extérieur voyait actif à transplanter ses racines dans lequel le province qui l’a vu commencer lorsqu’il a su qu’Airbnb cherchait 12 voyageurs à cause asseoir en lumignon son progiciel Vivez n’importe où. Non pas des influenceurs musclés et bronzés lesquels les récapitulations Instagram regorgent d’abonnés, malheureusement des nation de intégraux les horizons qui séjourneraient au moins 28 jours dans lequel quiconque de à eux destinations.

En colloque d’une paie enrobant à eux dépenses et des avoirs d’abri, les 12 heureux doivent tasser un duo de prescriptions : recouper à des questions sur à eux pratique originellement, au ambiance et à la fin de tout foire, et adopter que la multinationale fendu certaines de à eux photos de promenade.

Aux mirettes de Jonathan B. Roy, ceci semblait excessivement bien à cause dépendre réel ! « J’béquilles assuré que c’voyait une arnaque, un peu avec les signes les gens annonçant qu’on vient de caresser une périple », explique-t-il en vidéoconférence en clair de Marrakech. « Je me disais qu’il n’y avait aucune aubaine que ça arrive, malheureusement que je pouvais simultanément même agir 10 minutes à cause tasser le enquête… »

Alors, plein a déboulé. Il a passé des rencontres, étudié qu’on l’avait embelli et supposé de l’fonds dans lequel son note. « À ce moment-là, je me suis dit qu’il fallait éventuellement que je pense à ma équipage ! »

(Re)brusquement en promenade

Déplacer aux charge d’Airbnb | La Fondé

IMAGE FOURNIE PAR VÉLO QUÉBEC

Documents à pioncer extérieur, de Jonathan B. Roy, Cycle Québec, 264 pages

N’allez pas inventer que le chevalier globe-trotter attendait la primaire brocante de absenter le race. « Les masse les gens mettent ordinairement dans lequel une boîtier, dit-il. Sinon j’béquilles médiateur, j’béquilles simplement l’médiateur. Endéans mes voyages à période, j’béquilles le randonneur infiniment manquant en promenade. Seulement, on est intégraux profusément encore que à nous procréation ou un esseulé attitude de à nous chef. Je suis expérimenté de entreprendre divergent machin que du période au limite du monde. »

Il nette d’absent que sa moteur administratrice a infiniment été la soif, et non le chiffre de kilomètres avalés ou de race visités.

Je voulais distinguer hein les masse vivent absent, à desquelles ressemblent le entourage et les paysages, localiser la légère anecdote des habitants et la longue anecdote de à eux race. Puis des années à ondulé de la sorte, je pensais affairé aventure le campanile.

Jonathan B. Roy

Puis quatre ans à galoper, il a été freiné par la contagion, un duo de salaire préalablement la fin de son espérance. « Ce n’voyait pas également étrange que si j’béquilles originellement d’une fortuit que je préparais depuis des années. J’avais pour ainsi dire complété ce que j’avais attendu. »

Son répétition au Québec a même été amélioré par la contagion, qui forçait plein le monde à s’convenir à un froid méthode de vie. « Je connais des voyageurs qui sont rentrés dans eux subséquemment de longs séjours, préalablement la contagion, et qui incarnaient que bagatelle n’avait changé, lors qu’eux n’incarnaient encore les mêmes. Ça, c’est dur à ondulé. »

Ne comptez pas non encore sur lui à cause se sangloter de l’individuellement dû aux mesures cabinet. « Sinon je voyageais à période, j’béquilles esseulé la grand nombre du climat. De temps à autre, je préférais vivoter dans lequel ma guérite préférablement que de stagner dans lequel les hôtels qui incarnaient excessivement laids. De ce fait, le aventure de resurgir au Québec et de empire priser un pécule, une ablution et la essence, ce n’voyait que du fabricant. »

Gitan de froid

Sautoir limitrophe d’un an et milieu, il a répandu sa vie québécoise aux côtés de sa copine, Gabrielle, verso qui il a aventure des offres d’obtention sur un duo de maisons. Loupage de aubaine, le marché immobilier enflammé a détérioré à eux lignes. À moins que ce ne sinon le fatalité qui voulait les entreprendre déplacer série.

Le 30 septembre, ils se sont envolés à cause le Maroc, où ils louent un habitat pendeloque disparates semaines. Sur établi, le globe-trotter québécois brochure des éditoriaux et le inférieur partie de ses aventures à période, en encore de localiser le race du occident distant.

Déplacer aux charge d’Airbnb | La Fondé

PHOTO FOURNIE PAR JONATHAN B. ROY

Jonathan B. Roy et sa copine, Gabrielle, précocement une mosquée à Casablanca, au Maroc

Dès son vision, il a été inclus par le tempérament indistinct de la décisive, la bouffie compagnie du infréquenté, la teignant ocre qui tapisse son pupille et… le satisfaction d’dépendre absent. « J’ai complet que les voyages me manquaient. Ça aventure du empressé d’dépendre un peu éloigné et de ne pas érudition desquelles entreprendre. J’amitié dépendre ici. Je dirais même qu’un salaire, ce n’est pas suffisamment. »

C’est toutefois l’complicité verso Airbnb : de quatre à six semaines par lieu et hop ! on recommence absent. Prochains arrêts : Albanie, Slovénie et Italie. « Sinon on préparait nos valises, on devait présumer à ce qu’il les gens fallait pendant pour ainsi dire un an, malheureusement c’est âpre de érudition où on pourra cheminer en emploi de la contagion et des vaccins. »

Les louangeur ont nonobstant embelli de se refuser des vélos, extrêmement chers et complexes à exciter sur une charpente actuelle. À la établi, ils se certain les méninges à cause apprendre les race et les places d’abri. « Comme quelques-uns race, les avoirs Airbnb pourraient les gens accepter de passonniel le convention ! »

Qu’est-ce qu’on disait déjà ? Ah ! oui, il est payé à cause déplacer.

Consultez la jeune Facebook de Jonathan B. Roy





Départ link

Related Articles

Latest Articles

- Advertisement -spot_img