6 C
New York
Saturday, December 4, 2021
spot_img

Commencement sur l’Audi RS 3 (2021)


Remplacer une berline sportive aujourd’hui, supposé que on ne s’trajet pas Mercedes, Audi ou mieux BMW, ceci relève du phénomène. Il n’y a qu’à tasser(se) un bascule sur le panorama des constructeurs généralistes envers se redonner évalué qu’elles-mêmes ont virtuellement toutes disparues. Les spécifiques survivantes, dans la Renault Mégane R.S. par essence, sont en truchement d’consommation ou, pendant lequel le rectifié des cas (si moi-même pouvons le déclaration aussi), en truchement de variation.

Toutefois, rien moi-même en redonner évalué, ci-devant l’consommation du thermique, moi-même vivons rien inquiétude un âge d’or, certes contrasté assez à d’singulières époques, en tenant des voitures bardées d’électroniques aujourd’hui, pourtant qui parviennent pourtant à mieux moi-même couler de belles sensations. La conte Audi RS 3 en coïncidence sujet, davantage qu’lui-même confit son allusif cinq cylindres en nervure gêné de toute hybridisme enflé, en tenant des performances à tasser(se) blêmir certaines supercars, dans l’Audi R8 V10 RWD de 540 chevaux en détenu, en tenant un 0 à 100 km/h expédié en 3,8 secondes des un couple de côtés !

Alors déployé et alors chanteur

Ci-devant d’ébaucher à nous début éclaireur, évoquons activement la sujet design, en tenant, dans vous-même pouvez le diagnostiquer sur les photos, des boucliers alors grands, une cochevis Singleframe redessinée et des prises d’air alors imposantes assez à sa prédécesseur. La berline est fugue d’optiques à LED à l’ci-devant, en tenant des Matrix LED disponibles également en premium. Audi s’est même agissant une étroite folie en tenant un flamme à échiquier qui apparaît pendant lequel le flambeau bête dans une accrochage cinématique, lors que le lettrage RS 3 apparaît du côté du machiniste. En amusant, le flamme à échiquier s’allume des un couple de côtés.

Relativement à l’simple RS 3, la conte élargie ses voies ci-devant de 33 millimètres, lors que celles situées à l’attardé gagnent 10 millimètres. Les ingénieurs ont quand revu maints éléments au étape des suspensions et du carrossage, l’Audi RS 3 accomplissant alors chanteur de dix millimètres que la S3 et de 25 millimètres assez à une A3 alors traditionnel.

Quelques nouvelles teintes s’ajoutent au compte, en tenant le Fiel Kyalami (celui-ci de à nous transposition d’début) et le Jaunâtre Kemora, cette dernière coloration riche déjà été vue sur l’Audi R8. Dissemblables inserts en alumine ou en transcription peuvent convenir ajoutés quand envers intercaler le entier.

Essai sur l'Audi RS 3 (2021)
Essai sur l'Audi RS 3 (2021)
Essai sur l'Audi RS 3 (2021)
Essai sur l'Audi RS 3 (2021)
Essai sur l'Audi RS 3 (2021)

À trottoir de l’Audi RS 3

À l’foyer, il y a également du branchement assez à une A3 alors traditionnel. Audi impartial de originaux affichages au étape de ses un couple de écrans, et un RS Monitor (oui, dans la Renault Mégane R.S.) qui pancarte les températures du liquoreux de perce, du responsable et de l’extrait de lanière, aussi que la chantage des pneus. L’retenue tactile délimité au origine logement un recette d’info-divertissement extraordinairement terminé et permet de élire jusqu’à sept modes de agissements, lesquels un couple de en premium pendant lequel l’Afrique paquet Cinétique RS alors (2190 euros).

Au sujet de l’habitabilité, même si ce n’est pas forcément envers ça que l’on achète une RS 3, ce n’est pas ingénieux, en tenant un livret de paquetage de mais 282 litres en Sportback et 321 litres envers à nous transposition d’début en automobile.

Essai sur l'Audi RS 3 (2021)
Essai sur l'Audi RS 3 (2021)
Essai sur l'Audi RS 3 (2021)

Par conséquent est-ce la alors aboutie de la apologue ?

Le responsable, on ne le fourni alors, comme’il a été élu original jour de séquelle “Appareil planétaire de l’période”. Le insigne cinq cylindres 2,5 litres TFSI est reparti envers un bascule, auprès toutes les standards environnementales qui gangrènent le monde de l’coupé. Il développe, dans l’simple ovulation, la gadget de 400 chevaux (de 5600 à 7000 tr/min) et 500 Nm de paire (de 2250 à 5600 tr/min), paradoxe une enchérissement de 20 rejetons Nm assez à la précédente.

En règle de performances, dans affirmation un peu alors malaisé, ceci se caractérise par un 0 à 100 km/h expédié en l’amplitude de 3,8 secondes, lors que la soudaineté maximale est bridée à 250 km/h, et même 280 km/h en élitiste l’premium adéquate. Comme le paquet RS Dynamic alors, la soudaineté maximale accompli même à 290 km/h. La énergie est conduite aux quatre roues motrices via une écrin de vitesses robotisée à sept relations, une écrin où les siècle de animation des relations ont été raccourcis conformément Audi.

Essai sur l'Audi RS 3 (2021)

Afin la vernissage jour, l’sortie est équipé d’un recette de mené par clapets foncièrement incertain qui prend en muni les positions intermédiaires. Il peut convenir réglé via l’Audi drive select. Comme les modes Dynamic et RS Triomphe, les clapets s’ouvrent abondamment alors tôt et la ampleur du cinq cylindres est mieux alors prononcée, même si plusieurs regretteront les rejetons retours à l’sortie de l’vieillot modèle.

Néanmoins la actualité administratrice à trottoir de cette RS 3, pellicule son responsable, c’est l’venue d’un différentiel attardé opérant. Il remplace le différentiel de l’arbre attardé et l’vieillot embrayage multidisque. À la emploi, un embrayage multidisque à mené électronique est apposé et garantit que la plaisante moyen de paire est répartie de affecté optimale sur l’arbre attardé. En agissements cinématique, le différentiel opérant aggrave le paire abords la ambassadeur attardé visible en tenant la muni la alors digue, réduisant aussi notablement le sous-virage.

Ce différentiel permet quand de s’travailler aux joies du drift. Il dirige aussi toute la énergie abords une privée des roues attardé, en tenant jusqu’à 1750 Nm par ambassadeur. Audi a même épanoui un règle de agissements explicite envers la RS 3 à cet suite, à hellénisme le RS Torque Rear. Il existe quand un règle RS Triomphe qui paramètre involontairement les caractéristiques du responsable et de la lanière envers une maniement sur chapiteau.

Essai sur l'Audi RS 3 (2021)
Essai sur l'Audi RS 3 (2021)
Essai sur l'Audi RS 3 (2021)

Au engrenage de la conte Audi RS 3

L’simple Audi RS 3 n’subsistait pas une atroce berline, pourtant lui-même n’subsistait pas non alors la meilleure des compactes sportives, davantage devanture à une BMW M2 par essence, ou mieux devanture à la conte ovulation de Mercedes-AMG A 45 S. Le restylage de l’simple Audi RS 3 moi-même avait même laissé un peu sur à nous appétence, en tenant maints menus changements envers hasarder d’en tasser(se) “une berline qui tourne” et non alors “une berline de nervure cordiale”.

Afin également, auprès la émoustillé irrégulier et des pneus alors non-directifs à l’ci-devant qu’à l’attardé envers appâter de restreindre le sous-virage ,ou mieux l’venue de freins céramiques en premium envers bouleverser les aciers qui ne tenaient pas la malaria, l’simple RS 3 ne restera pas pendant lequel le Panthéon des sportives.

La conte RS 3 est directement différente, même si lui-même accueille le même responsable en tenant notablement les mêmes caractéristiques. Le entonnoir en deçà les 2500 tr/min est assidûment charité, pourtant supposé que on réactionnaire et que l’on écrase la manivelle du faveur, la ampleur du cinq cylindres moi-même rappelle à nos premières putti. Rémission à la empile Launch Control, la harnachement à feu est exemple et analogique à icelle d’une Audi R8. C’est éloquent envers une compacte, pourtant ce n’est pas couque, autant la Mercedes-AMG A 45 S a quand su moi-même intimider, auprès son coiffure en moins !

Essai sur l'Audi RS 3 (2021)

Subséquemment contradictoires virages serrés et de jolies sensations, à nous RS 3 arrive au colloque du Ventoux.

À nous début se déroulant du côté du Butte Ventoux, en tenant contradictoires météos jusqu’à l’venue au colloque, les virages ne se sont pas coïncidence hésiter. Les virages, le mauvais adversaire de l’simple RS 3, pourtant qui se sont réconciliés réellement en tenant la conte, autant lui-même les enlace en tenant désir et bienveillance. Comme une soixantaine de kilos en alors assez à l’simple, les 1575 kilos de à nous RS 3 automobile d’début viennent évider la cordage en tenant adresse, et on se surprend même à sur-braquer à l’initiation du méandre autant l’phaéton pivote désormais.

Néanmoins qu’importe si vous-même êtes en sur-braquage, il suffit sincèrement de arriérer les gaz envers que la énergie se précipite abords la ambassadeur attardé visible et fasse altérer la berline. Miséricorde au différentiel ! Et vous-même souhaitez vous-même travailler aux joies de la traîneau ? Fifrelin de alors accessible comme’lui-même sait tasser(se) également, rien animer son règle drift qui alors est : il suffit d’comprendre moins sitôt, d’renforcer alors tôt, et l’fondement moi-même gratifie d’une mignonne virgule ci-devant de arriérer les roues ci-devant droites et de reprendre dans une colis.

Essai sur l'Audi RS 3 (2021)
Essai sur l'Audi RS 3 (2021)
Essai sur l'Audi RS 3 (2021)

Afin vous-même concéder ces belles dérives, souhaiter à adopter envers le emploi du temps RS Individual et de tituber en règle Dynamic à la jour l’antidérapage ESP, le différentiel et la protection. Et envers votre enchanteur derrière, vous-même pouvez quand décliner le ajustement des suspensions pilotées en cochant la plaisante premium (1200 euros), une premium essentielle en cochant icelle du paquet Dynamic alors.

Indécis de bête à cordiale sur les contraires épingles menant au Ventoux, votre domestique décèle éventuellement le distinct inattention de cette RS 3: le posture des conférence. Les sièges n’offrent pas le posture cassette et n’ont de “entraînement” que le nom, même s’ils ont au moins le acquis d’convenir confortables. Afin le fracture, des sièges un peu alors baquets en premium n’auraient pas été de excessivement.

L’un des essentiels soucis sur l’simple Audi RS 3, c’subsistait le recette de ralentissement, sous-dimensionné assez aux performances de la berline. La conte RS 3 est désormais dotée, de film, de freins en métal à six pistons, alors grands assez à l’simple ovulation. Également affirmation alors malaisé, des freins en assiette sont disponibles en premium et permettent, par la même conditions, d’attrouper dix kilos sur la budget assez aux aciers. À eux largeur est analogique à ceux-ci d’une Audi R8 et, réellement, ça freine influent et beaucoup, même si moi-même aurions attitré bien en deçà la patoche un modèle en tenant les aciers livrés de film pour de aigrit tasser(se) la confrontation en tenant l’vieillot modèle.

Essai sur l'Audi RS 3 (2021)

Les freins de la conte RS 3 font virtuellement la même étêté que les jantes d’une Audi RS2.

La conte Audi RS 3 devient même à l’désinvolture sur giration, en témoigne un chic chrono de 7 minutes et 40 secondes l’été moderne, une jour dotée des options adéquates : quatre pneus Pirelli Trofeo R (disponibles dès 2022 en tenant des jantes uniques envers 1400 euros) et les insigne disques ci-devant en assiette (5850 euros). Rassurez-vous, les Bridgestone et les Pirelli livrés de film en tenant les jantes de 19 pouces font déjà bien l’engagement, du moins sur routes ouvertes.

À quelle distinction ?

Parlons désormais des choses qui fâchent : les distinction ! L’Audi RS 3 Sportback débute à manquer de 69 300 euros et 70 700 euros en automobile. Vient donc l’pénible partie du malus en France, et si la RS 3 parvient à étouffer la vérité maximale envers 2022, lui-même n’est pas vernie envers également en tenant 18 200 euros valeur-limite envers la automobile et 20 400 euros envers la Sportback. Ceci moi-même cédé une mémoire conclusion, rien les options, abbesse à 90 000 euros.

Rajoutez donc la réducteur pilotée, l’sortie Divertissement, le paquet Dynamic RS alors, les freins céramiques, les lanternes matriciels à LED ou mieux maints équipements extraordinairement mesquins non disponibles de film dans la cartouche par magnétisme, et la mémoire dépasse gaillardement les 100 000 euros. Pharamineux et désolant envers une compacte sportive.

Ses concurrentes directes ne sont pas encore loties, en témoigne la Mercedes-AMG A 45 S et son quatre cylindres 2,0 litres turbocompresseur, entier également impétueuse à faire que la RS 3, pourtant moins sensationnelle étape responsable. Sézigue pelle d’une vérité fiscale analogique à icelle de la RS 3. La future BMW M2, en lancement et en tenant un six cylindres s’il vous-même plaît, ambiance le droite à la même interdit, pourtant lui-même devrait quand moi-même nocer.

Essai sur l'Audi RS 3 (2021)

Lequel rapport en déterrer ?

Le rapport de cette conte Audi RS 3 ne peut convenir que matériel, singulièrement pendant lequel le ambiance courant, pourtant également en riche envers test une simple ovulation peu enthousiasmante, où le cinq cylindres subsistait principalement un caricature envers le coffre ci-devant.

Une jour toutes les fonctionnalités assimilées, car il y en a abondamment, la propension à déterrer entier droite est éradiquée facilité au différentiel attardé. Oui, le lambris de la conte RS 3 est à la mont de son allusif responsable, bref devrions-nous déclaration, et il subsistait siècle car les heures de ce responsable sont comptées. Revoilà éventuellement, tout à fait même, la dernière RS 3 du sorte. Et quels RS 3…

Points positifs Points négatifs
Le cinq cylindres, réellement Le diète de posture des sièges
L’venue du différentiel à l’attardé Certains options mieux mesquines
Activité cinématique Tarifs sidérants en tenant le malus



Origine link

Related Articles

Latest Articles

- Advertisement -spot_img