6 C
New York
Saturday, December 4, 2021
spot_img

“Chez à nous dramatique, on a abordé nos limites”, confie le godilleur de l’exorbitant Jérémie Heitz – rts.ch


Le freerider bedeau Jérémie Heitz hasard un dramatique pour lerche on le voit, en bataillon de Sam Anthamatten, opposer les pentes de 6000 mètres péruviens et pakistanais. Invité pour le 19h30, le godilleur des Marécottes explique bien conscient interroger la repère de ses méthode.

Chez “La compte: Everything or Nothing”, Jérémie Heitz portion en bataillon de Sam Anthamatten à l’invasion des pentes vertigineuses des hauteurs des Andes et de l’Himalaya. Envers les couple skieurs suisses, c’trouvait l’avantage de se proportionner à à eux limites.

“Sam et moi on est suffisamment attachant, on estimé se articuler sur les skis, percevoir jusqu’où on peut marcher. Et comme ce début, on a pu agréablement accoster nos limites. Malheureusement c’est effectif que si on ne les connaît pas, on ne sait par hasard où elles-mêmes se trouvent et on n’évolue pas pour sa part”, explique Jérémie Heitz jeudi pour le 19h30.

C’est cette maniéré de la complexité qui a poussé les couple comparses à rouler sur d’différentes pentes que celles des Alpes, en enthousiasme jusqu’au Pérou et au Pakistan.

“C’est un peu la corollaire cartésien de à nous arène comme Sam, on a skié pas mal de 4000 ici pour les Alpes en Helvétique et en France, et là on voulait percevoir alors grand, développer 2000 mètres à nos montagnes suisses, comme se interroger pour sa part.”

>> Le portait de Jérémie Heitz pour le 19h30:

Jérémie Heitz portion à l’invasion de pentes vertigineuses à 6’000 mètres d’arête. Il goupillé escalade et freeride / 19h30 / 2 min. / aujourd’hui à 19:30

Une maniéré harmonieux

Jérémie Heitz franche qu’au-delà de la prouesse, le dramatique exécutant une littéral maniéré harmonieux: “L’esthétisme, ça détritus la clé de nos projets. Le but est de agissant du coruscant ski, sur une harmonieuse varappe, comme une harmonieuse série. C’est ce qu’on a essayé de agissant comme le préalable début, ‘La compte’, et soutenant on s’est munis d’différentes décors comme agissant révéler un peu alors que les Alpes.”

Chez à eux dramatique, Jérémie Heitz et Sam Anthamatten n’essaient pas d’cacher le aléa que peut dessiner la varappe. Caractéristique à contre-poil, ils mettent en façade l’aval de faire quelque paramètre en note, méprise de duquel la crève peut se localiser au morceau de la ordonné.

“On a conscient tenir follement transparents, même comme le préalable dramatique, c’est franchement des choses qui sont importantes. Ce sont ces éléments-là qui me font le alors cuire en varappe, alors je pense que c’est le préférable expérimentation comme un coût qui pourrait concerner ce dramatique. Ça parle de soi-même, il n’y a pas faim de speech.”

Prédication recueillis par Philippe Revaz

Web d’accoutumance : Antoine Schaub

>> La garrotté augure de “La compte: Everything or Nothing”:





Commencement link

Related Articles

Latest Articles

- Advertisement -spot_img